Rechercher

Drainage d'un postérieur

L'histoire de Marley et son postérieur



Régulièrement, je reçois des téléphones pour des cas dit "désespérés" et Marley en faisait malheureusement parti.

J'avertis à chaque fois les propriétaires, moins la pathologie est précisément déterminée et plus le cas dure depuis longtemps, plus le taux de réussite se réduit. Les sangsues ont démontré une fois de plus leur efficacité sur ce cas pour qui la médecine classique n'avait plus de réponse.



Cela commence par le téléphone de son propriétaire désemparé, celui-ci m'explique que son cheval à de l'âge et qu'il est touché par une bactérie qui lui ronge la gaine du tendon qui a été diagnostiqué par le vétérinaire. Malgré les différents protocoles d'antibiotiques, rien n'y fait. La jambe de Marley, reste enflée, chaude et douloureuse, il peine même à rester en position stationnaire. Par dépit, son propriétaire se tourne alors vers les sangsues avec l'accord du vétérinaire. Sait-on jamais cela pourrait peut-être fonctionner...


En premier lieu, j'avise son propriétaire que les sangsues n'auront aucun effet direct sur cette bactérie qui pose problème mais que peut-être les sangsues pourraient relancer la circulation dans le postérieur et ainsi le drainer, mais cela sans aucune garantie. Et si cela fonctionne, il n'est pas impossible que nous devions faire exceptionnellement une deuxième séance selon la réaction de son corps.


Le propriétaire veut tenter le tout pour le tout car le pire a été évoqué pour le cheval et il souhaite lui offrir encore quelques belles années avec du confort. Rendez-vous pris et nous nous rencontrons quelques jours plus tards.


Là je rencontre enfin Marley! Adorable cheval, qui peine à utiliser son postérieur pour se tenir à l'attache. Après l'anamnèse, je commence le rasage qui sera compliqué car le cheval peine à se tenir debout calmement et la peau est également très irritée, fragile et saigne facilement ( ce que l'ont souhaite éviter avant la pose des sangsues). Vient le moment de la pose des sangsues. Afin d'être le plus efficace possible, celle-ci seront posées du boulet jusqu'en haut du jarret face interne et externe.



Le changement va prendre un peu de temps Suite à la première séance mais 10 jours plus tard, Bingo! Le changement est là et en positif! La jambe à presque totalement dégonflé et Marley commence à reprendre ses aises. La victoire est fragile et nous gardons à l'esprit que si la jambe enfle à nouveau, il faudra refaire une séance avec les sangsues.


Deux mois plus tard, le propriétaire me recontacte car il décèle une légère détérioration de l'état de sa jambe. Ne voulant pas attendre nous faisons à nouveau une séance d'hirudothérapie. Là, je retrouve une cheval beaucoup plus solide sur ses membres ce qui est déjà une bonne chose. Je procède une nouvelle pose de sangsues mais cette fois-ci beaucoup plus ciblée.


Une dizaine de jours plus tard et après contrôle vétérinaire, cette fois c'est bon Marley est tiré d'affaire! Il peut continuer à couler des jours heureux au parc en se servant sans douleurs des ses deux postérieurs!


1 vue

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

+41 79 798 56 51

info@therapies-animales.ch

Cindy Wohlwend

1315 La Sarraz

Suisse

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon